La ‘Power Progress Community’ existe

Nous sommes fiers de vous annoncer que notre association a été créée. Comme vous le savez peut-être déjà, il s’agit d’une organisation italienne (créée en Italie), donc les  statuts originaux sont écrits en italien, mais nous travaillons pour les traduire en anglais. Nous avons discuté du contenu des status au début du mois de juillet, les discussions furent très productives et après quelques modifications, les statuts étaient prêts. De plus, dans la même rencontre, nous avons décidé du nom de l’association et nous avons choisi un nouveau nom de domaine en fonction de ce nom. Après avoir obtenu l’accord de tous, l’association fut enregistrée au début du mois de juillet.

Power Progress Community

La Power Progress Community

Le fait d’être reconnu en tant qu’association est très important pour nous puisque cela nous permet d’être reconnu par les autres organisations et compagnies et de pouvoir signer des ententes de tous types. De plus, une association est l’entité légale dont nous avons besoin pour pouvoir lancer une campagne de financement.

Maintenant, nous avons besoin d’un logo

Nous organisons un concours durant le mois d’août pour choisir le logo de la ‘Power Progress Community’. Tous sont invités à nous envoyer une image, mais nous sommes encore en discussion sur la manière de recevoir les soumissions et la méthode à employer pour compiler les votes. Si vous êtes intéressés à participer, surveillez notre site, plus d’informations sont à venir.

Plus de points d’intérêt

Nous sommes en train de mener un sondage pour savoir de quelle manière la communauté veut soutenir le projet. Plus de 150 personnes ont répondu au sondage: la plupart d’entre eux ont signifié leur intérêt pour financer le projet d’une quelconque manière, certaines personnes souhaitent contribuer financièrement au projet seulement si les spécifications matérielles finales du notebook répondent à leurs attentes et finalement, un petit groupe de personnes ont démonté un certain intérêt envers le projet sans vouloir contribuer financièrement.

Il y a quelques semaines, nous avons publié un article parlant de la première réunion du groupe responsable des spécifications matérielles.  La bonne nouvelle est que ce groupe est très actif ces jours-ci et que nous avons organisé une nouvelle rencontre la semaine dernière se concentrant sur quelles comoposantes pourraient être plus libres (Open Hardware). En lien avec cette réunion, nous gardons contact avec deux compagnies qui pourraient nous fournir le boîtier (le corps) du notebook. Le boîtier est un point clé du projet puisque c’est cela qui détermine de quelle manière la carte mère doit être concue.

C’est relativement tout, nous continuons de l’avant. La campagne de financement arrive bientôt.

Compte-rendu de la réunion concernant les composantes matérielles

Le 13 juin dernier a eu lieu notre première réunion à propos de la sélection des composantes avec le fabricant matériel. Il y a beaucoup de points qui restent à voir, mais notre première rencontre a été plutôt positive.

Our team during the hardware meeting

Notre équipe durant la réunion 🙂

Nous sommes arrivés à des ententes concernant quelles technologies utiliser, lequelles abandonner et lesquelles ont besoin de plus de recherche.

Notre discussion a porté sur l’utilisation d’une puce Southbridge, comme la puce AMD ou un jeu de puces différentes pour gérer les ports USB3, USB2, SATA2/3 ou encore U.2.

Nous essayons de choisir les composantes qui nous permettent de concevoir une carte mère Open Hardware (choisir des composantes ayant un accord de non-divulgation qui ne limitent pas ce concept). De plus, nous voulons des composantes qui sont bien prises en charge par GNU/Linux et autres systèmes d’exploitation.

Après notre réunion, nous avons conclus sur les prochaines tâches à effectuer:

  • Revoir l’enveloppe thermique (Power TDP) pour les composantes
  • Revoir le coût des composantes
  • Choisir des composantes supplémentaires
  • Comparer les différentes technologies Southbridge et sélectionner l’une des deux options offertes
  • Rechercher de l’information sur les puces SATA3
  • Dresser la liste complète des composantes

La puissance d’une équipe : l’équipe PowerPC

GNU/Linux PowerPC notebook team

Cela fait plus d’un mois que nous n’avons pas publié d’article, il est donc temps de faire l’état de nos activités (Grosso modo, nous travaillons sur les mêmes problèmes que ceux dont nous avons parlé dans notre article précédent). Dans cet article, nous essaierons de survoler tous les aspects du projet sur lesquels nous travaillons puisque nous voulons être le plus transparent possible.

État du projet GNU/Linux PowerPC Notebook

Premièrement, en ce qui concerne la mise en place d’une organisation, nous avons considéré l’option de créer une fondation, mais les coûts engendrés  sont trop élevés pour nous. Nous avons aussi essayé d’obtenir la protection d’une organisation existente mais malheureusement, nous n’avons pas eu de réponse. La solution la plus rapide et la plus viable dans notre cas est de s’enregistrer en tant qu’association à but non-lucratif en Italie. Cette association fera la promotion de la campagne de financement pour le design de la carte mère et pour les prototypes.

Du côté matériel, nous avons dressé une première liste de composantes qui seront utilisées dans l’ordinateur. Nous évaluons leur pertinence par rapport à nos besoins et les choisissons en fonction de l’aspect libre de ceux-ci. Nous devons continuer de travailler là-dessus, en enlevant certaines composantes de la liste et en ajoutant de nouvelles. Ce travail se fait conjointement avec le fabriquant de la carte mère.

Notre équipe logiciel reste en contact avec la communauté Debian, mais encore une fois, nous progressons lentement et avons besoin de plus de rétroaction pour mieux cibler nos efforts. L’équipe logiciel recherche une approche alternative pour rationnaliser cette tâche.

Finalement, nous devons discuter de l’obtention d’un châssis pour notre ordinateur. C’est dans cette veine que nous contactons plusieurs compagnies qui fabriquent des ordinateurs portable barebone et d’autres fabriquants d’ordinateurs portables. Je dois mentionner que nous attendons toujours des réponses. La solution que nous préférerions serait d’obtenir l’aide de Iameco. Nous adorons leur concept de châssis et de boîtier pour des raisons éthiques. L’ordinateur Iameco est fabriqué en utilisant des matériaux recyclables et sa fabrication produit une empreinte écologique minime. Nous adorerions fabriquer une carte mère qui serait compatible avec leur châssis.

Our spirit

Pour faire court, tous les groupes de la communauté travaillent dur et progressent. De plus, notre communauté croît à chaque jour. Nous avons de nouveaux volontaires pour la traduction et pour l’aspect logiciel. Certains de nos membres s’excusent de ne pas avoir beaucoup de temps à consacrer au projet, mais nous leur répondons toujours en disant que nous sommes des volontaires, nous sommes motivés par nos principes et nous essayons de rejoindre nos objectifs avec passion et enthousiasme. Si le temps où les ordinateurs avaient plus de personnalité vous manquent, rejoignez-nous et aidez-nous à retrouver l’esprit des pionniers de l’informatique.