FAQ

Foire Aux Questions

Est-ce qu’il possède un microcode de démarrage libre pour être conforme avec les critères « Respecte votre liberté » de la FSF :

  • Oui, le portable utilisera le microcode U-Boot, sous lience « GPL v2.0 ou ultérieure » (SPDX-License-Identifier:GPL-2.0+)

Quelles sont les caractéristiques techniques de ce nouvel ordinateur portable PowerPC ?

  • CPU : NXP T208X e6500 64-bit Power Architecture® Core Technology 4 x e6500 cœurs à deux threads, cache L2 basse latence de 2Mo, 16GFLOPS par cœur
  • RAM : 2 emplacements mémoire pour de la DDR3L SO-DIMM
  • VIDEO : carte graphique Radeon HD MXM3 (amovible)
  • AUDIO : puce sonore C-Media 8828, avec jacks audio in et audio out
  • USB : ports 3.0 et 2.0
  • STOCKAGE :
  • NVM Express (NVMe), connecteur M.2 2280
  • 2 x SATA3
  • 1 x lecteur de carte SDHC
  • RÉSEAU :
  • 1 x connecteur ethernet RJ-45
  • connectivité WiFi
  • connectivité Bluetooth
  • ALIMENTATION : chargeur de batterie et gestion de l’énergie
  • BOITIER : Slimbook Eclipse notebook case 15,6”

Avez vous à l’esprit un boitier personnalisé ? ou allez-vous vous baser sur un boitier PC existant ?

Prévoyez-vous une conception matérielle ouverte ou sera-t’elle soumise à des accords de confidentialité et sera-t’elle simplement destinée à un système d’exploitation PowerPC libre ? Est-ce que la conception hardware sera Open, ou est-ce que le hardware est bloqué par des NDA et le projet est is merely intended for open-source PPC OS?

  • la conception est sous Open Source Hardware, mais à cause de restrictions sur certaines puces sous NDA, certaines parties peuvent être sous NDA
  • Le OSHWA se réfere aussi à ce problème quand ils détaillent le processus de certification de hardware pour obtenir le statut de Open Source Hardware :

    “Néanmoins, cela ne veut pas nécessairement dire que le projet tout entier doit être open source. Si les créateurs ont utilisé des composants fermés hors de leur contrôle, ils ne peuvent pas – et donc ne sont pas contraints – à rendre open source ces composants. Bien que ce soit largement préférable d’utiliser des composants ouverts autant que possible, OSHWA reconnait qu’en réalité ce n’est pas toujours possible.

Puis-je faire le portage d’un autre système d’exploitation tel que Linux ?

  • Oui.

 Comment puis-je participer à ce projet ?

  • Traduction :  Traduire le site internet et communication sur les réseaux sociaux
  • Réalisation de média : vidéo, animation, image, texte, slogan
  • propager nos idées : publier des news sur votre blog/forum/réseau social, gérer le SEO de notre site web, gérer nos comptes sur les réseaux sociaux
  • Travail collaboratif sur le développement logiciel: Optimisation d’application Linux PowerPC (tests, retour d’utilisation ou correction d’erreur), portages (U-boot, etc), gestion des sources. Autre portage de système d’exploitation. Conversion d’émulateurs  Wii/WiiU, PS3 et Xbox360 grâce au processeur PowerPC.
  • Travail collaboratif sur le développement matériel: Liste de souhaits et suggestions
  • Financement participatif: Comment, étude d’autres possibilités
  • Achat groupé: Comment, étude d’autres possibilités

Vous pouvez remplir notre formulaire de collaboration.

Avez vous tenté une campagne de financement participatif ?

  • Oui, nous avons réalisé une campagne de donations entre 2017 et 2018 qui nous a permis de concevoir les schémas électroniques. Maintenant une nouvelle campagne est lancée pour concevoir le PCB de la carte mère. Ensuite nous organiserons une campagne pour fabriquer les prototypes
  • Quand nous avons les prototypes, nous lancerons une campagne pour un achat groupé.

Quel est la feuille de route ?

  • Constituer une équipe multidisciplinaire [fait]
  • Réaliser des actions pour répandre l’idée
  • créer une campagne de financement pour le design de la carte mère et les prototypes  ( en cours depuis 2017 – fin estimée en 2020)
  • Achat Groupé
  • Programme de betatest pour l’amélioration des logiciels [en cours depuis 2018]

Pourquoi est-il possible aujourd’hui de construire un ordinateur portable de PowerPC à partir de zéro ? 

  • Grâce aux logiciels libres (Firmware, bootloader, systèmes d’exploitation et toutes les applications) qui fonctionnent déjà avec un PowerPC avec différentes cartes graphiques et matériels.
  • Grâce à des « petits » ingénieurs et producteurs de cartes mères, nous pourrons avoir un petit tirage du produit à base de PowerPC qui s’adaptera dans un châssis standard d’ordinateur portable de 15,6″.
  • Nous n’avons pas besoin de réinventer la roue, en utilisant un boitier d’ordinateur portable de 15,6″ et en redessinant la carte mère.
  • Grâce à l’augmentation du nombre de projets d’ordinateur portables sortis en 2014 ( novena , pi-top, ARM64 Open Laptop Concept et d’autres)
    • Grâce aux nombreux ordinateurs portables basés sur une architecture ARM basés et le noyau Linux.
  • Grâce à la multitude de machines non X86.

Les distribution Linux PowerPC actuelles pourront être utilisées sur cet ordinateur portable ?

  • Oui, le noyau Linux gère le processeur PowerPC choisit pour cet ordinateur. Il reste du travail sur l’intégration, principalement sur la customisation de U-Boot et sur le bootloader.

Est-ce qu’un GNU/Linux little endian peut fonctionner sur ce portable PowerPC ?

  • Non. Même s’il gère le LE, les distributions modernes ont besoin de certaines fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur ce CPU.

Sera-t-il possible de mettre à jour le processeur PowerPC ?

  • Non. Les CPU T208x NXP sont au format BGA donc ils doivent être forcément soudés. Notez toutefois que les cartes mères pour de prochains CPU PowerPC seront moins coûteuses et plus facilement concevables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.